Témoignage : pourquoi je donne au Services Animaliers de la Rive-Sud ?

Voici le témoignage d’un de nos fidèles et généreux donateur :

«Je donne au SARS parce que j’aime profondément les animaux. Ils sont généralement très directs et sans filtre avec les humains. Aussi, peu importe notre physique ou nos petits défauts, peu importe notre salaire ou notre statut social, peu importe ce qui peut paraître parfois si important aux yeux de nos semblables, les animaux «sentent» qui nous sommes vraiment et nous aiment pour qui nous sommes intrinsèquement.

Je donne aux SARS parce que c’est, selon moi, un retour du balancier. Nos animaux sont toujours là pour partager notre quotidien. Ils sont présents à nos côtés, toujours confiants en nous. Et lorsqu’on a gagné la confiance d’un animal, c’est souvent pour la vie. Ils sont si aimants et fidèles, ces amis à quatre pattes! Les animaux nous donnent tellement… C’est à mon tour de donner, de faire quelque chose pour eux.

Je donne aussi au SARS parce que je crois sincèrement en la justice. Les animaux sont trop souvent et malgré eux d’innocentes victimes. Sans voix pour faire entendre leur souffrance, parfois maltraités et abandonnés, que ce soit volontairement ou non, les animaux ont bien rarement choisi l’environnement dans lequel ils vivent. Ils ne sont malheureusement pas tous chanceux. Le refuge donne cette deuxième chance aux animaux.

 

 

Enfin, je donne au SARS pour appuyer la démarche qu’il a entreprise il y a déjà sept ans, soit d’éduquer et de sensibiliser les humains au bien-être et au respect des animaux. Avec les années, les services se sont bonifiés, avec, par exemple, la création de cliniques de stérilisation des chats, ainsi que l’élaboration d’une structure de familles d’accueil.

Mais, comme les droits des animaux ne sont pas encore pleinement reconnus par les divers paliers du gouvernement, et bien que des progrès aient été enregistrés au cours des dernières années, un organisme comme le SARS ne peut pas compter sur un apport significatif du gouvernement. C’est ainsi que les dons, souvent la seule source de financement, sont si cruciaux. Les montants ne sont pas très importants mais le geste, lui, l’est énormément!

Je me suis donc dit que je n’attendrai pas après quiconque pour donner. Je me suis dit : « je donne tout de suite. Si je peux aider un seul animal, ça sera déjà ça de fait. Aidons un animal à la fois.»

Tout comme moi, je vous invite à en faire autant. À la hauteur de vos moyens respectifs, faites-le pour les animaux et pour la société. Les deux vous en seront éternellement reconnaissants.»

Christian, un fier donateur du SARS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marley a été soigné d’une patte fracturé grâce à un GoFundMe qui a pu réunir plus de 4200 $ ! Christian a généreusement contribué à cette somme.