Un don de 3000$

Article par Marianne Julien, Les versants.

Grâce à un don exceptionnel, les Services animaliers de la Rive-Sud (SARS) ont pu offrir des stérilisations de chat gratuitement aux citoyens à faible revenu.

Carole Lacasse, directrice du Service aux citoyens du SARS dévoile aux Versants qu’il s’agit d’un don anonyme de 3000 $, ce qui est très rare. « Ça représente beaucoup pour nous, ça fait toute la différence, car ça nous permet d’accomplir beaucoup de choses », développe-t-elle.

Avec ce don, les SARS ont choisit d’offrir un service important aux citoyens. « Ça nous a permis d’offrir 46 stérilisations de chat gratuites pour les citoyens à faible revenu de nos villes partenaires, soit Saint-Bruno-de-Montarville, Boucherville et Longueuil », ajoute la directrice. Normalement une opération de stérilisation pour les citoyens à faibles revenus coûte 65 $ plus les taxes.

Cette vague de stérilisation changera beaucoup de choses pour eux. « Chaque stérilisation permet de prévenir des dizaines de naissances de chatons, donc avec ces 46 stérilisations gratuites ça va éviter des centaines de naissances », précise Carole Lacasse.

En à peine une journée toutes les places ont été comblées, la directrice se disait très contente, d’autant plus que l’organisme a reçu de nombreux encouragements pour cette action.
46 C’est le nombre de stérilisations gratuites que les SARS ont pu offrir aux citoyens à faible revenu.

À temps pour le printemps

Ce don tombe à point, car d’habitude le printemps qui arrive signifie beaucoup de travail pour les employés du refuge, elle précise : « C’est le bon temps pour faire des actions préventives comme la stérilisation ou l’identification des animaux, parce qu’ils vont commencer à sortir plus et les chats vont se reproduire plus. Au refuge, on a beaucoup d’entrées de chatons au printemps, donc ça va sûrement permettre de réduire le nombre. »

Pas de petits dons

Bien que peu habitué aux dons de 3000 $, l’organisme repose sur la générosité de beaucoup de gens qui les aident avec des dons monétaires plus modestes ou des objets pour les animaux. « Il n’y a pas de petits dons, on peut faire plein de choses avec tout ce qu’on reçoit, souligne Carole Lacasse. Tous les jouets et dons matériels vont trouver preneur et les dons en argent permettent de faire de la sensibilisation, de travailler les comportements des chiens pour qu’ils soient plus adoptables, procurer des soins, etc. »

 

Cliquez ici pour faire un don!